Historique

L’œuvre Emmanuel, sous la forme juridique d’une asbl, est née en 1982, porteuse du désir de répondre à la détresse d’enfants handicapés et abandonnés. Ses premiers objectifs furent d’identifier et recueillir, dès la naissance, l’enfant handicapé, malade et délaissé en Belgique ou à l’étranger afin de rendre possible son adoption auprès de foyers belges.

Par son action, l’œuvre Emmanuel s’est voulue proche de la personne handicapée en reconnaissant en elle son caractère unique et sacré, son humanité à part entière , son égale dignité et son droit à être considérée dans le besoin le plus fondamental de tout être humain : être aimé.

Restant à l’écoute des demandes et des besoins des personnes handicapées et de leur famille, Emmanuel a perçu la nécessité de créer un foyer résidentiel pour jeunes adultes porteurs d’un handicap.

A cette idée, s’est rapidement greffée celle de concevoir un projet plus vaste où la personne handicapée occupe une place centrale. C’est ainsi qu’est né le projet de la « CITE NOTRE-DAME DE LA VIE », lieu regroupant en son sein :

-une chapelle pour les temps de prières et les eucharisties pouvant accueillir environ soixante personnes.
– le Foyer dénommé « FOYER MARTHE ET MARIE», service résidentiel pour une trentaine de jeunes adultes avec handicap intellectuel encadrés par un Directeur responsable, une équipe éducative et des collaborateurs bénévoles
– des bureaux et lieux d’accueil réservés à Emmanuel Adoption.
– un Centre de jour où se déroulent les activités des résidents du Foyer Marthe et Marie.
– des bureaux réservés au Directeur et au secrétariat
– une salle de réunion pour les Conseisl d’Administration, le Comité de soutien, l’équipe pluridisciplinaire d’Emmanuel Adoption.
– un espace d’animation et de rencontre ( salle polyvalente pour environ cent personnes) destiné à l’organisation d’événements en rapport avec la Vie : conférences, concerts, expositions, témoignages, …
– une entité dénommée le FOYER LAZARE composée de 4 chambres à coucher , plus salle de bain, permettant d’accueillir au sein de la Cité des personnes désireuses de prendre un temps de ressourcement, de discernement et de service.